Formed in 2015, DEVILOOF is a five-member band hailing from Osaka, Japan, consisting of Keisuke on vocals, Ray on guitar and vocals, Aisaku on guitar, Daiki on bass and Kanta on drums. They debuted on December 6, 2015 with the single "Ruin".
On April 19, 2023 they presented the mini-album "DAMNED".
Let's know something more about them.

Formé en 2015, DEVILOOF est un groupe de cinq membres originaire d'Osaka, au Japon, composé de Keisuke au chant, Ray à la guitare et au chant, Aisaku à la guitare, Daiki à la basse et Kanta à la batterie. Ils ont fait leurs débuts le 6 décembre 2015 avec le single "Ruin".
Le 19 avril 2023, ils ont présenté le mini-album "DAMNED".
En savoir un peu plus sur eux.


KZ- Where does the name DEVILOOF come from?

DEVILOOF : It is based on ‘Devil’s Proof’ taken from the Bible. DEVILOOF is an omittance of devil’s proof.Devil’s Proof alludes to the unverifiable occurrence wherein Satan presented the situation to Christ.

KZ- D'où vient le nom DEVILOOF ?

DEVILOOF : Il est basé sur la "preuve du diable" tirée de la Bible. DEVILOOF est une omission de la preuve du diable. La preuve du diable fait référence à l'événement invérifiable dans lequel Satan a présenté la situation au Christ.


KZ- How would you define your current style?

DEVILOOF : We are hybrid metal incorporating electronic sound to deathcore, metal core, brutal death metal, etc.

KZ- Comment définiriez-vous votre style actuel ?

DEVILOOF : Nous sommes un métal hybride qui incorpore des sons électroniques au deathcore, au metal core, au brutal death metal, etc.


KZ- Egawa Toshihiro is in charge of the design of your covers. How did the collaboration come about and how do you translate an idea into a cover?

DEVILOOF : Since the inception of our band, it has always been our aspiration to have Mr. Egawa create our album artwork. As our band gained a little more recognition, we extended an offer to him, which he graciously accepted, and he has been designing for us ever since. Basically, we provide him with a couple of descriptive words that capture the essence of the album, and he skilfully translates them into captivating illustrations. Given his exceptional talent, we refrain from providing overly specific instructions, as his artwork speaks for itself.

KZ- Egawa Toshihiro est chargé de la conception de vos couvertures. Comment cette collaboration est-elle née et comment traduisez-vous une idée en une pochette ?

DEVILOOF : Depuis la création de notre groupe, nous avons toujours souhaité que M. Egawa crée la pochette de nos albums. Lorsque notre groupe a gagné en notoriété, nous lui avons fait une offre, qu'il a gracieusement acceptée, et il dessine pour nous depuis. En gros, nous lui fournissons quelques mots descriptifs qui capturent l'essence de l'album, et il les traduit habilement en illustrations captivantes. Compte tenu de son talent exceptionnel, nous nous abstenons de fournir des instructions trop spécifiques, car ses illustrations parlent d'elles-mêmes.


KZ- Did you expect the success of “DYSTOPIA”? How would you define the album?

DEVILOOF : Regarding ‘DYSTOPIA,’ we did anticipate a certain level of success since we filled it with the kind of songs that resonate with DEVILOOF’s fan base. Consequently, we perceive this album as the compilation of DEVILOOF’s music. Nevertheless, it does feature some experimental tracks, such as ‘Disclosed Pandora’s Box’...

KZ- Vous attendiez-vous au succès de "DYSTOPIA" ? Comment définiriez-vous l'album ?

DEVILOOF : En ce qui concerne "DYSTOPIA", nous nous attendions à un certain succès car nous l'avons rempli avec le genre de chansons qui résonnent avec la base de fans de DEVILOOF. Par conséquent, nous percevons cet album comme la compilation de la musique de DEVILOOF. Néanmoins, il contient quelques titres expérimentaux, tels que "Disclosed Pandora's Box"...


KZ- After bringing in new elements such as the Japanese wagakki, what else would you like to experiment with musically?

DAIKI : While our main composer Keisuke will be primarily in charge of this,I personally have a desire to explore a broader range of musical genres. I aspire to compose ballads as well as crossover songs that blend various genres together.

KZ- Après avoir introduit de nouveaux éléments tels que le wagakki japonais, quelles sont les autres expériences musicales que vous aimeriez mener ?

DAIKI : Bien que notre compositeur principal Keisuke en soit le premier responsable, j'ai personnellement envie d'explorer un plus large éventail de genres musicaux. J'aspire à composer des ballades ainsi que des chansons crossover qui mélangent différents genres.


KZ- What differences would you say there are between “Ruin” and “False Self”?

DEVILOOF : If we’re talking about musical differences, ‘Ruin’ is rather pure deathcore while‘False Self’ has more of a metalcore element to it.

KZ- Quelles sont les différences entre "Ruin" et "False Self" ?

DEVILOOF : Si nous parlons de différences musicales, "Ruin" est plutôt du deathcore pur alors que "False Self" a plus d'éléments metalcore.


KZ- Let’s keep talking about “DAMNED”. What was the most difficult song to compose and why?

DEVILOOF: That would be ‘Damn.’ This song,intentionally, is a departure from DEVILOOF’s typical musical genres of typical deathcore, metalcore and brutal death metal, which posed a significant challenge for our composer, Keisuke. The phrasing of this particular song sparked the most extensive discussions among the band members compared to any of our previous creations.

KZ- Continuons à parler de "DAMNED". Quelle a été la chanson la plus difficile à composer et pourquoi ?

DEVILOOF : Ce serait "Damn". Cette chanson s'éloigne intentionnellement des genres musicaux typiques de DEVILOOF, à savoir le deathcore, le metalcore et le brutal death metal, ce qui a représenté un défi important pour notre compositeur, Keisuke. Le phrasé de cette chanson en particulier a suscité les discussions les plus approfondies entre les membres du groupe par rapport à toutes nos créations précédentes.


KZ- The song “False Self” talks about how we show ourselves to others. Do you think we have two personalities, one true and one false?

DAIKI : The song itself delves into the dichotomy between DEVILOOF’s real and glamorous aspects – I think we humans inherently possess our own duality. I believe that human relationships often revolve around tatemae, a Japanese term encompassing the behaviour we adopt in public. Personally, I also find myself reluctant to openly reveal my true thoughts and what I really am to others.

KZ- La chanson "False Self" parle de la façon dont nous nous montrons aux autres. Pensez-vous que nous avons deux personnalités, une vraie et une fausse ?

DAIKI : La chanson elle-même traite de la dichotomie entre les aspects réels et glamour de DEVILOOF - je pense que nous, les humains, possédons intrinsèquement notre propre dualité. Je pense que les relations humaines tournent souvent autour du tatemae, un terme japonais qui englobe le comportement que nous adoptons en public. Personnellement, je suis également réticente à révéler ouvertement mes véritables pensées et ce que je suis vraiment aux autres.


KZ- Who would you like to collaborate with and why?

DEVILOOF : We would like to collaborate with Brand Of Sacrifice, because the current style of DEVILOOF is considerably influenced by the band. Should we contact them?haha
We would also like to collaborate with any rapper with a husky voice.

KZ- Avec qui aimeriez-vous collaborer et pourquoi ?

DEVILOOF : Nous aimerions collaborer avec Brand Of Sacrifice, car le style actuel de DEVILOOF est considérablement influencé par ce groupe. Devrions-nous les contacter ?hahaha.
Nous aimerions aussi collaborer avec n'importe quel rappeur à la voix rauque.


KZ- Tell us about your plans for 2023.

DEVILOOF : Our primary focus for this year is to intensively promote our latest album, DAMNED, and continue releasing an increasing number of new tracks. Additionally, we’d love to embark on overseas tours; however, it’s possible that such plans may have to wait until the next year.

KZ- Parlez-nous de vos projets pour 2023.

DEVILOOF : Notre objectif principal pour cette année est de promouvoir intensivement notre dernier album, DAMNED, et de continuer à sortir un nombre croissant de nouveaux morceaux. En outre, nous aimerions nous lancer dans des tournées à l'étranger, mais il est possible que ces projets doivent attendre l'année prochaine.


KZ- And in the long term, what are your dreams (or nightmares!) and hopes?

DEVILOOF : Given the repeated postponements of our international tours due toCOVID-19, our utmost priority is to hold overseas tours. We are determined to travel across the globe in the upcoming year, any regions. So please join us in our live performances!

KZ- Et à long terme, quels sont vos rêves (ou cauchemars !) et vos espoirs ?

DEVILOOF : Etant donné les reports répétés de nos tournées internationales à cause du COVID-19, notre priorité absolue est d'organiser des tournées à l'étranger. Nous sommes déterminés à voyager à travers le monde l'année prochaine, quelle que soit la région. Alors n'hésitez pas à nous rejoindre lors de nos concerts !